Les meilleurs jouets pour améliorer la motricité fine des bébés

Les bébés changent énormément au cours de leur première année de vie. Ils apprennent à lever la tête, à s’asseoir tout seuls, à se retourner, à marcher à quatre pattes et à se mettre debout. En tant que parents, vous donnerez une certaine importance à ces étapes clés du développement de sa motricité globale, mais vous ne devriez pas négliger pour autant sa motricité fine.

Qu’est-ce que la motricité fine et pourquoi est-elle si importante ?

La motricité fine se réfère à l’ensemble des mouvements exécutés grâce à des groupes musculaires plus petits, comme ceux qui se trouvent à la main et au poignet, mais aussi aux pieds et aux orteils. Saisir, tenir, presser et faire un mouvement de tenaille font partie des premiers gestes effectués lors du développement de la motricité fine. La motricité fine est essentielle à la vie de tous les jours, pour s’habiller, pour tenir les couverts, pour se nouer les lacets, pour couper avec des ciseaux, pour écrire, pour dessiner et pour tourner les pages d’un livre.

Quels jouets puis-je choisir pour améliorer la motricité fine de mon bébé ?

Dans cet article de blog, nous reviendrons sur ce que vous pouvez faire pour développer la motricité fine de votre bébé et améliorer ainsi sa coordination mains-yeux et son contrôle des doigts. C’est en jouant que les enfants apprennent le mieux et votre enfant développera sa motricité fine grâce à des activités quotidiennes l’invitant à saisir et à tenir des objets. Les jouets sont un excellent moyen de favoriser la motricité fine, tout en s’amusant. Dès la naissance, n’hésitez pas à lui proposer, chaque jour, des jouets stimulant la motricité fine. Cela contribuera au développement des muscles et des sens de votre enfant, l’aidera à gagner en confiance et lui apprendra à jouer seul.

1. Les jouets empilables

Les jouets empilables contribuent grandement au développement de la motricité fine de l’enfant. Amené à ramasser des objets et à les mettre à leur place, l’enfant entraîne les muscles de ses mains et apprend également à contrôler ses muscles. Mais le simple fait d’empiler ne contribue pas uniquement à développer la motricité fine de l’enfant qui améliore sa coordination yeux-mains et sa perception de la profondeur, et qui apprend la perception de l’espace et des notions comme « dessous » ou « dessus ». Les jouets empilables leur enseignent également les lois de la physique, comme la gravité et l’équilibre. Ils sont, somme toute, un merveilleux outil pédagogique.

Cliquez ici pour lire notre article de blog sur les avantages des jouets empilables >>

Cliquez ici pour acheter le jouet empilable de BIBS >

2. Jouets d’assemblage

Les jouets d’assemblage savent distraire les plus petits tout en étant fort pratiques. Assembler les anneaux pour former des chaînes et ensuite les défaire demande une certaine force musculaire et une bonne coordination mains-yeux.

Cliquez ici pour acheter les anneaux BIBS >

3. Gobelets pour jouer dans le bain

Il n’est pas nécessaire de recourir à des jouets perfectionnés pour que votre bébé apprenne de nouveaux gestes et développe sa motricité fine et sa coordination mains-yeux dans le bain. De petits gobelets suffiront pour que votre bébé s’entraîne à remplir, à verser et à mesurer tout en découvrant des concepts comme « plus » ou « moins ». Choisissez des gobelets percés de petits orifices, pour plus d’amusement et un effet de douche garanti, lorsque l’eau commence à couler à des débits différents.

4. Jouets pour le bac à sable

Les jeux sur le sable sont tout aussi amusants et formateurs que les jeux dans le bain. Armé de petites pelles, l’enfant remplit et vide des seaux, et développe ainsi sa motricité fine et sa coordination mains-yeux tout en en apprenant un peu plus sur les volumes et les capacités. Les jeux sur le sable contribuent également à l’éveil des sens, en particulier à celui du toucher, et apprennent à l’enfant des notions telles que la pression et la température. 

5. Hochets

Le hochet est souvent le premier jouet offert à un bébé. Afin de tenir le hochet, l’enfant doit acquérir le réflexe de saisir. Au fil du développement de la motricité fine, l’enfant apprendra à tenir et à secouer le hochet, mais aussi de nouveaux gestes. Il découvrira également de nouveaux sons si le hochet dispose d’une clochette ou émet certains sons.