Les avantages du congé de paternité

Lors de la naissance d’un enfant, les pères du monde entier prennent moins de jours de congé parental que les mères. Les raisons sont multiples.

En voici quelques-unes:

  • Dans beaucoup de pays, les pères bénéficient de moins de jours de congé parental que les mères (1).
  • Pour des raisons économiques, le congé parental payé étant plus court pour les pères que pour les mères (2).
  • En raison de certaines traditions et de la culture sur le lieu de travail, qui dictent souvent que les hommes ne devraient pas prendre un long congé parental à la naissance d’un enfant (3).

Pourquoi le congé de paternité est-il si important?

Alors, pourquoi les chercheurs, les gouvernements et autres groupes d’intérêt s’accordent-ils à dire que les pères devraient prendre davantage de congé parental ? C’est ce que nous essaierons de découvrir dans cet article de blog.

La prise du congé par les pères est importante et censée:

1. Renforcer l’égalité des sexes à la maison

Tout d’abord, le congé parental et en particulier le congé de paternité est censé favoriser un partage plus équitable des tâches dans un foyer, mais aussi le retour de la mère sur le marché du travail, les hommes et les femmes partageant ainsi les mêmes circonstances lorsqu’ils intègrent le marché du travail (4). Le congé parental prolongé éloigne les mères (5, 6) du marché du travail, ce qui peut nuire à leur salaire et à leur avancement professionnel (7).

Le congé de paternité peut également aider les parents à mieux concilier vie familiale et responsabilités professionnelles. Les recherches démontrent aussi que les pères qui prennent le congé parental sont plus enclins à assumer certaines tâches comme nourrir et baigner les enfants (8).

2. Atténuer les obstacles vers la création d’une famille

Ensuite, une plus grande implication des pères dans l’attention portée aux enfants peut également contribuer à ce qu’une femme se décide à être mère (9).

3. Contribuer positivement à l’éveil de l’enfant

Enfin, les pères qui s’occupent des enfants, dès le plus jeune âge, ont tendance à s’impliquer davantage, au fil de leur croissance. Les enfants de pères qui contribuent à la vie familiale et s’occupent des enfants bénéficient d’un meilleur éveil cognitif et émotionnel, et d’une meilleure santé physique (10).

Bien qu’aucune étude n’établisse véritablement le lien entre le congé de paternité et l’évolution des enfants dans la vie, plusieurs études semblent indiquer que les enfants qui ont grandi avec un père présent et attentionné à leur côté ont plus de chances de réussir dans la vie (8, 11, 12). Les enfants qui disposent de liens étroits avec une figure paternelle ont tendance à éviter les pratiques à haut risque, à occuper des emplois mieux rémunérés et à établir des liens sains et stables tout le long de leur vie.

Les nouvelles lois pourraient tout changer

Malgré les aspects positifs du congé parental et de paternité, peu de pères le prennent actuellement en Europe.

La directive sur le congé parental de l’UE a imposé aux états membres de mettre en œuvre des réglementations nationales visant à allouer un minimum de 2 mois de congé parental non transférables à chaque parent. Cette directive doit être mise en œuvre en août 2022.

Selon les données disponibles pour le Danemark en 2019, les mères ont pris en moyenne 280 jours de congé parental contre 34 jours de moyenne pour les pères (13). Ces nouvelles réglementations devraient permettre aux futurs pères de prendre davantage de jours de congé de paternité.


Sources:

  1. Globalization-partners.com/blog/maternity-and-paternity-leave-around-the-world-what-global-hr-teams-       should-know
  2. International Labor Organization. 2014. Maternity and Paternity at Work: Law and Practice Across the World. Geneva: International Labour Office at 51
  3. DOL POLICY BRIEF; Paternity Leave Why Parental Leave For Fathers Is So Important For Working Families; www.dol.gov/sites/dolgov/files/OASP/legacy/files/PaternityBrief.pdf
  4. European Parliament. 2014. ‘A new strategy for gender equality post 2015.’ European Parliament. As of 12  October 2016: http://www.europarl.europa.eu/RegData/etudes/STUD/2014/509984/IPOL_STU(2014)509984_EN.pdf
  5. Ruhm, C.J. 1998. ‘The Economic Consequences of Parental Leave Mandates: Lessons from Europe.’ The Quarterly Journal of Economics. 113 (1): 285–317.
  6. Thévenon, O. & A. Solaz. 2013. ‘Labour Market Effects of Parental Leave Policies in OECD Countries.’ OECD Social, Employment and Migration Working Papers 141: 1–67.
  7. Orloff, A.S. 2009. ‘Gendering the comparative analysis of welfare states: An unfinished agenda.’ Sociological Theory 27 (3): 317–343.
  8. Allen, S. M. & Daly, K. J. (2007): The effects of Father Involvement: An Updated Summary of the evidence. Work (Vol. 7)
  9. Duvander, A.-Z. & G. Andersson. 2006. 'Gender Equality and Fertility in Sweden.' Marriage & Family Review 39 (1–2): 121–142.
  10. Huerta, M. et al. (2013) Fathers' Leave, Fathers' Involvement, and Child Development: Are They Related? Evidence from Four OECD Countries, OECD Social, Employment and Migration Working Papers, No. 140, OECD Publishing
  11. Opondo, C., Redshaw, M., Savange-McGlynn, E. og Quigley, M. A. (2016): Father involvement in early child-rearing and behavioural outcomes in their pre-adolescent children, BMJ Open, 6(11), 2016.
  12. Schober, P. S. (2016): Increasing Father Involvement in Child Care: What do we Know about the Effects on Child Development? DIW Berlin, German Institute for Economic Research, 2016.
  13. Danmark Statistik: https://www.dst.dk/da/Statistik/nyheder-analyser-publ/nyt/NytHtml?cid=45470 
Tags: Well-Being